Pourquoi la bonne gestion des matières résiduelles est-elle importante pour les municipalités?

Pourquoi la bonne gestion des matières résiduelles est-elle importante pour les municipalités?

Depuis quelques années, le Québec s’est engagé à réformer sa façon de prendre en charge les déchets municipaux. Si autrefois l’élimination des matières résiduelles, par enfouissement ou incinération, était le seul moyen de s’en débarrasser, la méthode privilégiée aujourd’hui par les municipalités repose sur le principe des 3RV : Réduction des déchets à la source, Réemploi, Recyclage et Valorisation des matières résiduelles.

Pourquoi une telle gestion des matières résiduelles a-t-elle son importance pour les municipalités?

Protéger l’environnement grâce à une gestion efficace des matières résiduelles

Pour beaucoup, penser à la gestion des déchets, c’est penser protection de l’environnement. De fait, leur élimination produit une grande quantité de gaz à effet de serre (GES). En appliquant les 3RV à leur gestion des matières résiduelles, les municipalités ont la possibilité de minimiser la quantité de déchets à éliminer, mais également de réduire sensiblement la pollution des eaux souterraines ainsi que la pollution atmosphérique.

Afin d’augmenter la valorisation des déchets, les municipalités peuvent implanter des bacs de récupération classés en fonction des types de matière résiduelle à collecter. Le système à trois voies (un bac pour les déchets, un pour le recyclage et un pour les matières organiques) est ainsi de plus en plus populaire dans les municipalités et auprès des citoyens. À cet effet, les conteneurs semi-enfouis constituent des solutions tout indiquées pour la gestion des déchets résiduels. En plus d’offrir une capacité de collectes bien supérieure aux systèmes de collectes habituels, les conteneurs semi-enfouis conservent plus efficacement les déchets jetés et évitent la contamination des sols.

Développer une économie municipale viable avec une bonne gestion des matières résiduelles

La gestion des déchets peut représenter une part importante du budget municipal et ainsi freiner le financement d’autres projets. Avec la surconsommation, la quantité de déchets à gérer par les municipalités augmente, et les moyens nécessaires pour la collecte ainsi que pour le traitement aussi. C’est dans cette perspective d’économie que la réduction et le réemploi prennent toute leur importance. En encourageant les citoyens à s’engager dans la réforme de gestion des déchets et en facilitant la collecte grâce à des contenants appropriés, les municipalités pourraient voir les fonds nécessaires à la gestion des matières résiduelles diminuer.

Respecter les lois concernant la gestion municipale des matières résiduelles

Au Québec, il faut de savoir que chaque municipalité est tenue de respecter la Politique québécoise concernant la gestion des matières résiduelles ainsi que la Loi sur la qualité de l’environnement. Cette dernière demande notamment aux municipalités régionales de soumettre, au Gouvernement provincial, un Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) qui doit être approuvé en fonction de son efficacité.

Les conteneurs semi-enfouis, sécuritaires et esthétiques, peuvent aider les municipalités à mettre en place un PGMR fiable et efficace. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à joindre TOTEM, le spécialiste des conteneurs semi-enfouis au Québec.

Share The Story